Comment faire de l'A/B testing avec Kameleoon

Comment faire de l'A/B testing avec Kameleoon

Booster la conversion et créer des expériences optimisées pour chacun de vos visiteurs. C’est la promesse que vous fait Kameleoon qui se revendique comme étant « la plateforme d’optimisation la plus performante du marché ». Il faut dire que l’outil est plébiscité par des références d’envergure, et les chiffres abondent dans le sens du slogan :

  • M6 Web : +16% de clics sur les produits ;
  • Canal+ : +28% de clics sur les vidéos ;
  • SafeTrek : +128% de clics sur le bouton de partage social ;
  • Allopneus : +40% de ventes sur le listing produit…

Lancé en 2012, l’outil a été développé par la startup parisienne éponyme qui compte aujourd’hui quelque 50 passionnés et plusieurs centaines de clients ventilés entre des grands groupes et des pure players. Nous vous proposons aujourd’hui de passer en revue les fonctionnalités de Kameleoon avant de vous initier à sa fonction A/B testing pour optimiser votre taux de conversion.

Tout est testable, tout est personnalisable

Concrètement, Kameleoon est une plateforme SaaS qui permet aux équipes marketing d’offrir des expériences optimisées à leurs visiteurs grâce aux nombreuses possibilités d’A/B testing sans contraintes techniques. La plateforme permet également de personnaliser les contenus, les messages et les offres aux différents segments de votre cible pour mieux répondre à leurs besoins spécifiques. In fine, ces deux pratiques (A/B testing et personnalisation) vous permettront de maximiser les taux de conversion grâce à des expériences personnalisées et optimisées. Relativement facile à prendre en main, Kameleoon brille par sa simplicité là ou d’autres outils similaires accusent des interfaces hostiles et des fonctions peu accessibles aux non-développeurs.

De la simple retouche des menus, des couleurs et des wordings à la mise en place d’un infinite scroll et la refonte totale du site, Kameleoon propose un large éventail de tests A/B pour travailler vos segments de visiteurs en profondeur. Vous pourrez par exemple adapter le parcours du visiteur en temps réel en fonction de son comportement on-site, mettre en avant certains produits selon une variable contextuelle comme la période de l’année ou la météo, etc. Les combinaisons sont quasiment infinies : tout est testable, tout est personnalisable ! Pour vous initier à Kameleoon, nous avons choisi de le tester sur un cas simple et concret : booster les inscriptions à la newsletter en appliquant l’A/B testing à la Homepage d’un blog. Si vous n’êtes pas familier avec le concept d’A/B testing, parcourez notre article générique sur les principes de base de cette méthode.

Généralités et installation

Pour utiliser Kameleoon, vous devrez installer un script asynchrone invisible pour les visiteurs. Il se chargera rapidement et n’affectera pas la fluidité de votre site (moins de 70 ms). Rassurez-vous, l’outil est discret, et vos visiteurs ne sauront pas qu’ils sont sur une version A/B testée ou personnalisée de votre site. Kameleoon propose par ailleurs une gestion native de tous les environnements et fonctionne sur tous les navigateurs, sur ordinateur ou sur terminal mobile. Avant de commencer, vous devrez émettre une hypothèse. Vous pouvez par exemple vouloir mesurer la différence enregistrée dans le taux d’inscription à la newsletter sur les X versions de la page ou encore mesurer la différence du nombre de formulaires remplis selon les versions du test. Objectif : identifier la version gagnante pour l’adopter. Attention : modifiez un seul élément à la fois pour pouvoir trancher.

Cas concret : test A/B de la Homepage d’un blog

Après avoir inséré la ligne du script, créez un nouveau test sur le Dashboard et nommez-le. Vous accéderez par la suite à l’éditeur qui reste la plus grande force de Kameleoon. Vous pourrez modifier votre site très simplement en faisant coulisser les éléments, comme sur un éditeur graphique. Pas besoin de tutoriel à ce niveau, le fonctionnement est extrêmement ludique et intuitif. Par exemple, pour échanger les places de l’encart newsletter et du bloc des témoignages, sélectionnez un des deux éléments, cliquez sur « intervertir », puis cliquez sur l’autre élément. Le mode « simulation » vous permettra alors de prévisualiser la Homepage dans sa version A/B testée avant de la valider, puis de définir les variables de votre test. Dans notre cas, ça sera Homepage normale Vs. Homepage modifiée.

Vous devrez par la suite tracker vos actions pour pouvoir récupérer les datas de votre test A/B. Vous pouvez le faire via Kameleoon ou sur Google Analytics. Vous pouvez également recourir à une carte de chaleur ou heatmap*. Déterminez enfin la répartition de vos visiteurs sur les différentes variantes. Dans notre cas, nous avons deux versions de la Homepage d’un blog, et nous souhaitons envoyer la moitié de nos visiteurs sur la Homepage normale et l’autre moitié sur la Homepage modifiée pour tester leurs comportements et mesurer les écarts pour la variable « inscription à la newsletter ».

A la fin du paramétrage, laissez le test en place pendant quelques jours ou semaines, en fonction du trafic de votre site, afin de disposer d’assez de données pour interpréter les résultats de manière fiable. Dans tous les cas, il est fortement recommandé de laisser le test tourner pendant 7 jours au minimum pour neutraliser les différences de comportements qui sont imputables aux jours de la semaine. Le Dashboard vous fournira les résultats de tous les tests en cours. Au-delà des modifications légères et de l’A/B testing, Kameleoon permet de basculer tout le trafic sur la variante gagnante en attendant sa mise en production effective.

Le point sur le pricing

Tout dépendra de votre trafic et du volume de visiteurs sur lesquels vous voulez tester vos variantes :

  • Quick Start (50 € par mois) : 15 000 visiteurs testés mensuellement ;
  • Learner (150 € par mois) : 65 000 visiteurs testés mensuellement ;
  • Standard (400 € par mois) : 200 000 visiteurs testés mensuellement ;
  • Entreprise : tests et visiteurs illimités. Le prix sera fixé directement auprès du fournisseur.

*Carte de chaleur ou heatmap : outil représentant les points et les temps de fixation du regard sur un contenu web. Il permet de restituer le parcours des visiteurs par l’intermédiaire de leurs clics.

Les autres publications