[Définition] Cashback : que se cache-t'il derrière ce concept ?

[Définition] Cashback : que se cache-t'il derrière ce concept ?


Qu'est-ce que le concept de Cashback ? Une définition.

Apparu dans les années 70 aux Etats-Unis dans le secteur bancaire, le concept de Cashback fait référence à un système permettant aux cyber-acheteurs de bénéficier d’un certain nombre de remises.

En effet, il s’agit d’un système à l’origine inventé par les banques américaines dans le but d’inciter les détenteurs de cartes de paiement à les utiliser le plus possible. La promesse est que ces derniers recevraient en fin d’année un bonus tournant autour des 1 % du montant total des transactions effectuées avec les dites cartes.

Du monde réel à l'e-commerce

La pratique s’est ensuite étendue sur internet qui est ainsi devenu son domaine de prédilection avec le boom du commerce en ligne comme élément propulseur. Le terme se traduit littéralement par « remise en argent » ou « retour d’argent », et désigne donc une opération promotionnelle ayant pour objectif principal de rameuter le plus d’acheteurs possibles vers un site de vente en ligne.

Le côté attractif de la manœuvre étant que ces derniers verront chacun de leurs achats récompensés en recevant un pourcentage du montant initial de l’article acheté, une excellente manière donc d’inciter à acheter plus en payant moins. À noter que le système de Cashback est également utilisé pour récompenser des clients fidèles à un établissement en leur permettant de cumuler une cagnotte à chaque achat. Aussi, il peut arriver que les sommes des achats en ligne soient reversées en accord avec les acheteurs, à des œuvres caritatives.

Le Cashback : comment cela fonctionne ?

Le principe de fonctionnement de la technique du « retour d’argent » se fait généralement sur la base d’un partenariat entre le vendeur et l’annonceur qui fait sa promotion sur sa propre page web. En d’autres termes, il s’agit d’un système d’affiliation établi entre les boutiques de vente en ligne et les sites de cashback qui n’ont pas cessé de se développer depuis l’apparition du concept.

Les sites de cashback reçoivent des commissions de la part des e-marchands pour chaque achat effectué par le biais de leur site, ce qui leur permet à leur tour de rembourser un certain pourcentage (1 à 5 %) sur le total acheté, aux acheteurs. Il s'agit donc d'un partage plus ou moins équitable de la somme retournée par le site marchand, entre les acheteurs et la plateforme par laquelle ils passent pour réaliser leurs achats.

À noter que le montant à percevoir peut, à partir d’une certaine fourchette, être payé soit en devise par virement sur le compte de l’acheteur ou de ses enfants, ou en nature à travers des cadeaux ou des bons d’achat.

Les sites de cashback payants et gratuits

En définitive, il faut savoir qu’il existe deux types de cashback : les systèmes gratuits et les systèmes payants qui nécessitent une certaine souscription avant de pouvoir bénéficier du service.

La différence étant tout simplement que la version payante apporte souvent beaucoup plus d’avantages et de pourcentages de retour d’argent. Il faut cependant veiller à bien prendre en note les conditions qui régissent l’utilisation des sites de cashback payants avant d’y adhérer, histoire d’éviter d’éventuels désagréments.

Les autres publications