[Définition] Qu'est-ce que le Lean Startup ?

[Définition] Qu'est-ce que le Lean Startup ?


Qu'est-ce que le lean startup ? Une définition

Le concept du lean startup renvoie à l’idée selon laquelle une entreprise ou une activité n’a de chance de réussir que si elle se donne le temps nécessaire pour étudier le marché avant de se lancer. Il s’agira donc pour l’entrepreneur de mener un certain nombre d’investigations auprès de ses potentiels futurs clients afin de recenser leurs points de vue par rapport à un ou plusieurs produits donnés.

L’objectif final de cette initiative sera donc de pouvoir proposer un service qui répond parfaitement à la demande du marché.

Le fonctionnement du lean startup

De façon plus concrète, il s’agit d’un principe stratégique mis en place au moment de lancer un produit ou de démarrer une activité, consistant en la validation des idées auprès de la future clientèle. En d’autres termes, il s’agit du procédé par lequel on cherche à vérifier auprès de cette dernière si le concept auquel on a l’intention de la faire adhérer lui sera d’une manière ou d’une autre intéressant.

Et si la méthode du lean startup est généralement adoptée par les startups à travers une démarche itérative, elle permettra d’éviter de perdre du temps et de l’argent pour un produit ou un service qui pourrait ne pas intéresser les consommateurs.

Pour ce faire, il est important d’établir un bon modèle économique (ou business model), si l’on souhaite que le produit ou le service proposé puisse résister aux caprices du marché. C’est là qu’intervient la technique du « lean canvas » qui s’appuie sur 9 critères essentiels pour renforcer l’idée de modèle économique.

Les 9 critères du « lean canvas »

  1. Identifier trois problèmes principaux que le produit peut résoudre
  2. Connaître la clientèle et ses réels besoins
  3. Démontrer en quoi le produit est unique et compétitif
  4. Prouver ce qui donne de la valeur au produit
  5. Déterminer les principaux indices qui prouvent que la clientèle peut être attirée et fidélisée
  6. Mettre en place des moyens efficaces pour atteindre la clientèle
  7. Etablir un devis sur les coûts fixes variables de tout le processus
  8. Estimer combien cela pourrait rapporter tout en identifiant le modèle de revenu
  9. Définir les avantages concurrentiels du produit

À noter que l’application de ces différents critères dans la démarche du lean startup permet de proposer un produit ou un service à partir des besoins à satisfaire, et surtout de pouvoir apporter des améliorations en fonction de la réaction de la clientèle.

Une méthode qui présente également une face moins radieuse

Toutefois, si le lean startup présente pas mal d’avantages dans le lancement d’une entreprise (startup) ou d’une activité, il ne faut pas perdre de vue ses inconvénients. Aussi, parmi les plus grands défauts de cette stratégie, il y a le fait que l’entrepreneur serait tenté de vouloir se passer du capital humain en ne s’appuyant que sur une étude simple du marché pour lancer son activité.

En outre, cette méthode limite la vision et la persistance, du fait qu’elle vise une itération rapide qui peut pousser l’entrepreneur à jeter l’éponge si des résultats ne se font pas voir rapidement.

Par ailleurs, on aurait plus de succès à appliquer le lean startup pour améliorer, compléter ou mettre en valeur un ou plusieurs services pertinents déjà proposés plutôt que de s’appuyer exclusivement dessus pour en lancer de nouveaux.

Les autres publications