Reuse content : pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

Reuse content : pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

Le (bon) contenu est roi. C’est une condition décisive pour booster la conversion et l’engagement de votre cible. Toutefois, la multiplicité des canaux, le renforcement de l’exigence des clients et la contrainte de l’optimisation des ressources élèvent la barre à des hauteurs vertigineuses lorsqu’il s’agit de créer du contenu de premier choix. Il est grand temps pour les marketeurs de prendre le taureau par les cornes. S’il est impératif d’accorder toute son attention à la création de son contenu, l’efficience et la rentabilité doivent figurer au sommet des préoccupations, au risque de muer ce pan chronophage de la stratégie marketing en un véritable gouffre financier qui menace la rentabilité de l’entreprise. Créer toujours plus de contenu pour maintenir un rythme effréné n’est pas forcément le meilleur compromis. Avez-vous envisagé la réutilisation du contenu textuel préexistant pour capitaliser sur un investissement déjà effectué ? L’objectif est ici de :

  • Réduire le temps alloué à la création de contenu sans compromis sur la qualité ;
  • Puiser dans la répétition et la contextualisation pour créer plus d’engagement ;
  • Booster le ROI des investissements déjà réalisés dans la création de contenu.

  Pourquoi changer une équipe qui gagne ?

Recycler son contenu n’est parfois pas vu d’un bon œil. Est-ce que je risque de pénaliser mon trafic ? Est-ce mon lectorat sera désabusé par ces publications redondantes ? Pas de panique. Alors bien sûr, la réutilisation de contenu ne doit pas prendre le dessus sur la création originale. Toutefois, vous pouvez toujours réutiliser votre contenu sans compromettre votre image de marque :

  • En le transformant : vous le savez, des formats différents attireront des personnes différentes sur des plateformes différentes. Vous êtes fier de cet article de blog qui présente les principaux chiffres de votre secteur d’activité ? Il serait dommage de ne pas convertir ce contenu en une infographie bien sentie qui se prédestine à un partage de masse sur les réseaux sociaux ! Vous en êtes à votre 10e chronique sur une série consacrée à un sujet qui passionne votre cible ? Et si vous compiliez ces chroniques dans un livre blanc ou, mieux, un podcast ? 
  • Pourquoi changer une équipe qui gagne ? N’hésitez pas à reposter les articles qui ont suscité le plus d’engouement auprès de vos visiteurs en prenant soin d’inclure la date originale de publication et la raison qui vous a poussés à reposter ce contenu. Cela peut s’expliquer par une actualité, une mise à jour ou encore la rectification d’une information erronée. Voici un petit conseil : mettez une alerte Google sur le sujet ou la thématique d’un article qui a fait son effet. Effectuez une mise à jour puis repostez ce contenu dès qu’il y a du nouveau !

 Il n’y a aucun mal à faire du neuf avec du vieux, à condition de rester sur une fréquence raisonnable et de ne pas (trop) lever le pied sur le nouveau contenu.

L’adaptation multicanal : le contenu à toutes les sauces !

Même si un contenu a fait ses preuves et a su conquérir le cœur des visiteurs, il est certain qu’il y a encore bien des choses à faire avec ! Pour pousser l’optimisation, vous devrez exploiter le plein potentiel de votre contenu. Si tous les formats ne se prêtent pas à toutes les plateformes, il suffit le plus souvent d’un petit effort d’adaptation pour être en mesure de poster un contenu avec le même fond un peu partout, en jouant sur la forme. Un article sur votre blog peut devenir une vidéo sur YouTube, une infographie sur les réseaux sociaux, un webinar, un livre blanc sur HubSpot, un e-book pour vos emailings, etc. Pour booster la portée de votre contenu, il est essentiel de s’assurer que le post sur la plateforme en question soit en lui-même porteur de valeur ajoutée. Votre publication sur Facebook doit par exemple être intrinsèquement intéressante, au-delà du lien que vous faites vers votre landing page.

Vous êtes habitué des webinars et des évènements Live ? Vous ne serez jamais à cours de contenu ! Ces matérialisations de votre communication se prêtent tout particulièrement au content reuse :

  • Postez l’intégralité ou les temps forts de l’évènement sur YouTube ;
  • Tweetez les statistiques, les chiffres les plus éloquents ou encore les citations les plus marquantes ;
  • Postez un webinar sur Facebook et lancez le débat ;
  • Retranscrivez le webinar via Odesk ou Elance et détaillez chaque point dans un blog post.

 D’un autre côté, il est primordial d’accorder une attention particulière aux retours et feedbacks de votre audience. Cela peut servir de sujet principal à un article qui compile les commentaires les plus intéressants. Cette action a fait ses preuves et se traduit le plus souvent par le nivellement par le haut de l’engagement de votre lectorat.

Le cas Seth Godin…

Dans un contexte effréné qui ne laisse que peu de place au réchauffé, les créateurs de contenu ont tendance à fuir le recyclage. Pourtant, il n’y a absolument aucun mal à repartager votre guide pas-à-pas après une semaine, un mois ou même une année s’il est toujours d’actualité. Seth Godin, illustre entrepreneur américain, ancien responsable du marketing direct chez Yahoo! et auteur conférencier à succès, a publié un livre qui compile ses articles écrits entre 2006 et 2012. Ce livre intitulé « Whatcha Gonna Do with That Duck ? » se vend très bien à 13,66 $ sur Amazon sachant qu’il regroupe du contenu disponible gratuitement sur le blog de Godin ! Vous hésitez toujours à reposter cet article d’il y a un mois ?

Enfin, et même si votre contenu est intéressant, vous gagneriez parfois à faire un break pour parler d’autre chose. C’est ici qu’interviendra la curation de contenu. Reprenez un bon e-book, une infographie intéressante, un webinar pertinent… faites-en un article en prenant soin d’en discuter les conclusions et les éventuelles pistes d’amélioration. Le guest posting dans ses deux sens est également une option à explorer.

L'inbound marketing au service du sport

Laisser un commentaire