Club de gym : Comment utiliser l'inbound marketing pour augmenter vos membres ?

Club de gym : Comment utiliser l'inbound marketing pour augmenter vos membres ?

Vous êtes gérant ou responsable marketing d’un club de gym, d’une salle de fitness, d’une association d’arts martiaux ou d’un centre de yoga ? Vous savez donc mieux que quiconque que pour booster les inscriptions, il ne suffit pas (ou plus ?) d’enrôler un graphiste pour créer une affiche, de disposer des éléments signalétiques dans l’environnement immédiat de la salle de sport, d’inonder les boîtes aux lettres des voisins de flyers et d’acheter votre petit encart publicitaire sur le journal local. Si les techniques Outbound peuvent encore donner quelques résultats, vous allez devoir faire le grand saut pour amener votre cible à vous solliciter par elle-même. Avant de détailler comment l’Inbound Marketing peut vous aider à augmenter les inscriptions, nous vous proposons en prélude quelques idées pour booster votre visibilité :

  • Wifi gratuit en échange d’un check-in sur Facebook : personne ne refusera d’économiser la « mobile data » en échange d’un check-in. C’est une sorte de Growth Hacking qui consolidera votre visibilité auprès des amis de vos clients ;
  • Multipliez les contenus motivants sur votre page Facebook et votre blog. Les pratiquants peuvent parfois accuser un manque de motivation qui se traduira par un non-renouvellement de l’abonnement. Puisez dans les citations et autres images de motivation pour les inciter à ne pas baisser les bras ;
  • Revendiquez vos pages sur Yelp et Foursquare pour contrôler votre e-réputation ;
  • Ajoutez votre club de gym sur Google My Business

Passons à présent au plat de résistance : comment utiliser l'Inbound Marketing pour augmenter vos membres ? C’est parti…

Le contenu : les pratiquants en club de gym ont globalement les mêmes objectifs…

Les phases de l’Inbound Marketing restent les mêmes pour tous les secteurs d’activité. La première étape consiste à identifier vos buyer persona, pour ensuite dresser une liste de leurs préoccupations et interrogations. C’est ici que vous allez devoir intervenir en proposant un contenu pertinent, en phase avec les attentes de votre cible. Vous le savez, les besoins des sportifs amateurs qui se rendent en salle de sport sont facilement identifiables :

  • Gagner en masse (majoritairement) musculaire pour les personnes qui se trouvent maigres : proposez-leur une série d’articles sur l’hypertrophie musculaire avec des régimes alimentaires sains, des programmes détaillés qui prennent en compte les différentes contraintes de temps (pour les étudiants, les jeunes actifs, les parents), etc.
  • Perdre du gras et recouvrer un poids équilibré : proposez à cette cible des articles sur les programmes d’endurance dans la même logique que précédemment ;
  • Gagner en force : cet objectif est généralement prisé par des personnes qui pratiquent d’autres sports en parallèle (boxe, arts martiaux, football). Proposez-leur donc du contenu pointu autour du gain de force.

Astuce : un de vos membres a réalisé un objectif ambitieux ? Voyez avec lui la possibilité de poster un « cas client ». La preuve est un excellent catalyseur d’inscriptions ! Ne manquez pas l’occasion de disposer un bouton call-to-action vers un formulaire par exemple.

Alors bien sûr, à vous d’adapter la typologie des sujets. Si le parc équipements/machines de votre salle de sport est foncièrement orienté vers l’endurance, privilégiez cet axe. Si vous êtes limité par le temps, il serait peut-être judicieux de contacter une agence web qui vous donnera les grandes lignes (ligne éditoriale, supports à prioriser). Si vous estimez que votre site web n’est pas performant, adressez-vous à un professionnel. L’enjeu n’admet pas l’improvisation à ce stade.

Vos prospects sont sur les réseaux sociaux…

Pour ce qui est des réseaux sociaux, le minimum syndical reste une page Facebook que vous allez devoir alimenter régulièrement (promotions, actualités de votre club, liens vers vos nouveaux articles de blog, etc.) Le sport est un secteur d’activité très visuel. La statistique suivante n’en finit pas de faire des émules auprès des webmarketers : les posts visuels sur Facebook génèrent 53% plus de « likes » que les autres posts. D’un autre côté, les vidéos sont 12 fois plus partagées que les liens et les contenus textuels cumulés. Vous l’avez compris, le visuel est roi sur les réseaux sociaux, à fortiori dans le fitness qui reste finalement intiment lié à la beauté du corps.

Vous pouvez réussir ce pari même si vous ne justifiez pas de compétences graphiques particulières. Quelques tutoriels sur YouTube vous permettront de mieux appréhender les bases d’un logiciel d’édition comme Photoshop. En opérant un petit benchmarking, vous remarquerez que la communication web visuelle des clubs de fitness repose en grande partie sur de belles images accompagnées de citations pour se motiver. Vous allez également devoir gérer un compte sur Pinterest ou Instagram qui restent les réseaux sociaux de référence en la matière.

Relancer les membres inactifs ou ceux qui se sont désabonnés

Le sport exige motivation et régularité. Pour de nombreuses raisons, les clubs de gym accusent très souvent un désengagement qui n’est en rien lié à la qualité de la prestation qu’ils proposent. En cause : un manque de temps ou d’envie. Toutefois, vous allez également devoir creuser pour vous assurer que le désengagement n’est pas anormalement élevé, auquel cas il faudra vérifier si le dysfonctionnement n’est pas du côté du moniteur, de l’ambiance dans la salle de sport, du parc de machine et des équipements, etc. Pour être en mesure de relancer les membres inactifs, il faut développer le réflexe de demander l’adresse mail de chaque nouvel inscrit. Vous pouvez leur envoyer un e-book gratuit ou leur faire une petite réduction en échange pour les inciter à donner leur vraie adresse. HubSpot recommande de faire usage de l’A/B test dans vos campagnes emailing pour relancer les membres inactifs. Vous disposez ainsi d’un levier immédiatement actionnable. Contrairement à une landing page, vous n’avez pas besoin d’un trafic élevé pour juger de la performance de deux types d’email de relance.

Nous n’allons pas détailler toutes les étapes de l’Inbound Marketing, mais sachez qu’après avoir attiré un trafic régulier avec les idées précitées, vous allez devoir faire du Lead Nurturing (pour faire murir la relation entre le prospect et votre structure). Cela passe notamment par des emails automatisés. Vous pouvez par exemple envoyer des invitations pour une séance gratuite sans engagement ! Enfin, pour enrôler vos prospects désormais prêts à sauter le pas de l’inscription, donnez-leur des raisons de venir chez vous plutôt que chez le concurrent. Quels sont les avantages à adhérer à votre club ? Aidez-vous d’une page « témoignages » sur votre site web, publiez les résultats (flatteurs) d’une étude de satisfaction réelle auprès de vos clients, réalisez des petits spots vidéos, etc. A vous de jouer !

Les autres publications