Comment maximiser vos ventes sur Google Shopping ?

Bien qu'il ne s'agisse pas d'une nouvelle plateforme, Google Shopping a connu un succès retentissant auprès des entreprises de vente en ligne au cours des deux dernières années. Connu pour son remarquable ROI, il gagne petit à petit du terrain face aux supports publicitaires traditionnels tels que Facebook Ads.

Pour tout savoir à propos de Google Shopping, et les différentes façons d’y rentabiliser vos campagnes publicitaires, suivez ce guide élaboré par Digital Insiders.

Qu'est-ce que Google Shopping ?

Avant d'apprendre à vendre sur Google Shopping, la meilleure chose à faire est de comprendre déjà en quoi consiste ce service.

En fait, Google Shopping est une plateforme de publicité en ligne payante au clic. En tant que e-commerçant, vous y injectez un budget quotidien (de votre choix), de sorte que vos annonces s'affichent en tête des résultats de recherche Google. L'annonce avec l'offre la plus élevée dans chaque recherche respective est affichée en premier.

Jusqu'à présent, pas un seul euro du budget que vous avez investi n'est dépensé. En revanche, dès qu'un prospect clique sur le lien de votre annonce et se rend sur votre site, Google vous facture le montant de votre enchère. En d'autres termes, vous pouvez considérer cela comme une commission de recommandation. C'est-à-dire que Google vous prélève une commission pour chaque utilisateur qu'il amène vers votre site.

L'avantage de Google Shopping est qu'il vous dirige vers des personnes qui sont intéressées et habituées à faire des achats en ligne. Cela explique la rentabilité qui le rend tant apprécié.

Toutefois, quel que soit le trafic ciblé qu'il vous apporte, Google Shopping ne fait pas de miracle. Ses résultats impressionnants sont conditionnés par les efforts de marketing que vous devez faire.

Google Shopping : quelles techniques employer pour améliorer votre rentabilité ?

Pour mieux vendre sur Google Shopping, voici une shortlist des techniques à considérer :

#1 Choisir des produits compétitifs

Tout d'abord, vous devez faire une étude de marché pour identifier les produits de votre domaine qui ont un bon potentiel de vente.

Pour ce faire, vous pouvez aller sur Google Keywords Planner et taper les mots clés liés à votre activité.

Si, par exemple, vous trouvez qu'un mot-clé a un volume de recherche mensuel d'environ 10 000, cela signifie simplement que les produits qui lui sont associés sont fortement recherchés sur le SERP de Google. Par conséquent, le fait de les proposer sur votre boutique augmente considérablement vos chances de conversion.

#2 Optimiser votre page de vente

Maintenant que vous savez quels produits vendre sur votre boutique, l’heure est venue d’optimiser votre page de vente. Voici les étapes à suivre :

#1 Les titres

Le titre de votre produit, doit comporter entre 3 et 4 mots qui reflètent fidèlement sa nature et son utilisation. N'utilisez jamais de mots fantaisistes. Vous pouvez penser que vous faites bien de les employer, mais en fait, ils ne feront qu'abaisser votre taux de conversion. N'oubliez jamais que Google est un moteur de recherche, donc la praticité passe avant tout.

Par exemple, disons que vous vendez un fer à repasser automatique. Un bon titre pour votre page de vente serait « Fer à repasser  automatique» et non quelque chose comme « Fer à repasser automatique fantastique ».

#2 Images et vidéos

Les images et les vidéos sont également des éléments clés de votre page de vente. A ce titre, faites en sorte qu’elles soient toujours en Haute Définition (les images en fond blanc sont les préférées de Google).

Si vous craignez que la taille de vos médias ne ralentisse la rapidité d’affichage de votre page, optez pour un outil de compression gratuit que vous pouvez facilement trouver sur internet.

#3 Les avis clients

Le facteur confiance est très important quand on parle de vente en ligne. Donc, ajoutez à votre page les feedbacks positifs des clients ayant déjà commandé le produit qu’elle propose (de préférence avec des images à l’appui). Vous pouvez également mettre en bas de page vos modalités de retour.

#3 Utiliser les bons mots-clés

Les mots-clés ne doivent pas seulement vous servir à trouver les meilleurs produits à vendre dans votre catégorie. Ils doivent contribuer à l’amélioration du positionnement de votre boutique sur les SERP’s.

Que vous utilisiez Google Shopping ou toute autre plateforme publicitaire, l'optimisation du référencement de votre boutique est un facteur essentiel. Les magasins les mieux placés ont de bien meilleures chances de vendre que ceux qui sont en bas de liste.

#4 Contrôlez vos indicateurs

En plus des trois points mentionnés précédemment, il y a trois paramètres auxquels vous devez accorder une attention toute particulière afin d’optimiser vos campagnes Google Shopping : l’indice des prix, la marge bénéficiaire et le taux de conversion.

L’indice des prix indique le niveau de compétitivité de votre magasin. La marge bénéficiaire est la différence entre le prix de vente finale et le prix d’acquisition, tandis que le taux de conversion mesure le nombre de ventes réalisées par votre magasin.

Conclusion

Google Shopping est une plateforme publicitaire très intéressante car elle dirige un trafic très ciblé vers votre site. Néanmoins, elle reste relativement chère par rapport aux autres supports. Afin d'obtenir le meilleur retour sur investissement et de générer plus de ventes, nous vous conseillons donc de suivre nos conseils à la lettre !

 

 

Les autres publications