Pourquoi vous avez 50% de chances de rater un projet web ?

Pourquoi vous avez 50% de chances de rater un projet web ?

Nous sommes allé à la rencontre de Nicolas Marsaud, co-fondateur de l'agence web Feel & Clic. Nous l'avons interrogé sur sa vision des projets digitaux en 2017. Nicolas nous présente une vision réaliste du monde Digital. Il n'hésite pas à nous présenter les difficultés de conduire un projet web aujourd'hui. Notamment à cause du manque de méthode adaptée à la plupart des sites Internet. 

Bonjour Nicolas, pour commencer, pouvez-vous nous donner votre avis sur la conduite de projet web ?

Les projets web sont des projets complexes, qui ont différents objectifs, différentes équipes parfois présentes partout dans le monde, différentes technologies, différents plannings. Vous avez parfois des méthodes de projets dits “Agile”, parfois en “V”, parfois en « growth-driven design » comme dirait Hubspot. Et on se retrouve avec une problématique qui est que d’un projet web à l’autre, les facteurs de réussite d’un projet web sont souvent plus liées à la chance qu’à des facteurs parfaitement maîtrisés.

 

Pourquoi le succès d’un projet tient plus à la chance qu’à d’autres facteurs ?

Aujourd’hui quand on met en place un projet, on croit qu’il commence à la signature du bon de commande. Mais pas du tout, il commence bien avant. Pendant la phase commerciale. C’est lors de cette phase que sont définis les plannings, les technologies, les objectifs globaux du projet, le budget et les fonctionnalités. Dans les réponses aux appels d’offres, on se retrouve avec des fonctionnalités listées dans la proposition commerciale, puis on va essayer de faire tenir ce projet dans le planning.

Découvrez l'interview en vidéo : 

New Call-to-action

 

Ca vous arrive de tomber sur des clients qui vous imposent un délai que vous êtes sûr de ne pas respecter ?

Un projet digital est un projet complexe car il nécessite : des technos, des discussions, des validations de la production de contenu et c’est à cause de ça qu’il est compliqué de définir un planning précis pour un projet donné. Imaginons un client qui va voir différents prestataires et que sur les dix prestataires, vous êtes le seul à dire que le projet va durer 6 mois et pas 4, vous serez forcément le premier éliminé. Moi j’aimerais que tout le monde soit plus honnête. Cela consiste à dire que bien faire les choses prend du temps. Plutôt que choisir la personne qui propose le planning le plus court, les clients doivent choisir un prestataire qui saura construire pour eux un planning sur-mesure, respectant les délais de production, comprenant les complexités du projet et assurant qu’il n’y aura pas de retard.

 

En général, vos clients ont-ils été satisfaits de vos projets ?

On travaille beaucoup avec nos clients sur le transfert de connaissance, le transfert de compétences est une chose, mais un client qui doit traiter un projet, doit aussi être un client qui apprend pendant le projet. On a vraiment une volonté chez Feel & Clic de faire grandir nos clients et les projets les plus successful sont ceux où on ne s’est pas contenté de délivrer un site internet qui développe considérablement les ventes mais on a aussi un client en face qui a beaucoup plus de culture digitale, qui maitrise beaucoup mieux l’Inbound marketing ou certaines composantes digitales. C’est de cette façon que l’on atteint le succès de nos clients.

Découvrez le détail de la méthode dont Nicolas Marsaud nous parle :

New Call-to-action

 

Les autres publications