Pourquoi choisir Wordpress pour réaliser facilement son blog

Pourquoi choisir Wordpress pour réaliser facilement son blog

Au moment de se lancer dans la conception d’un blog ou d’un site web, nombreux sont ceux qui opteront pour des solutions clés-en-main, considérant qu’une construction personnalisée risque de poser plus de problèmes que de solutions. Si à l’heure de ses balbutiements, WordPress ne dépassait que difficilement les limites de la simple plate-forme de blogging, aujourd’hui, c’est avec panache que l’outil se place en tête des systèmes de gestion de contenu polyvalents, plus connus sous leur appellation anglophone, Content Management System (CMS). La création de blog reste la principale fonction de ce CMS, mais il ouvre également le champ à la création de sites web, d’applications mobiles, de sites e-commerce, etc. Et c’est d’ailleurs cette pluralité des utilisations qui pousse aujourd’hui la majorité des grands groupes à se tourner vers cet outil. Comme leTime Magazine, Google, Facebook, Sony, Disney, LinkedIn, CNN, eBay, et bien d’autres, profitez vous aussi de ce formidable couteau suisse digital !

#1 Parce que c’est un logiciel aussi libre que gratuit

En bon représentant du libre, WordPress se prête gratuitement au téléchargement, à l’installation, à l’utilisation et à la modification. Son code est totalement accessible, et pourra donc être étudié et modifié, et libre à vous de jouer avec selon vos capacités de codeur. Avec plus de 2 600 thèmes au compteur et au moins 31 000 plugins supplémentaires disponibles gratuitement, votre site se démarquera sans contrainte de tous les autres et offrira l’avantage d’être à l’image de votre structure. La seule nécessité pour l’utilisation de WordPress sera de vous munir d’un nom de domaine ainsi que d’un hébergement de site. Vous pourrez par exemple vous tourner vers Bluehost ou SiteGround qui offrent tous deux aux utilisateurs un nom de domaine gratui, ainsi que 50% de réduction sur les prix d’hébergement web. En raison de sa nature open-source, WordPress est communautaire. Il est entretenu par des bénévoles qui aspirent à améliorer sans cesse les services et les possibilités du CMS. Ainsi, la contribution est ouverte à tous à travers la création de thèmes, plugins et traductions.

Wordpress fera du CMS votre allié plutôt que votre ennemi… Didactique, intuitif et accessible aux débutants, l’outil a fortement contribué au nivellement par le haut de la qualité de l’offre en sites web. Actuellement, plusieurs millions d’utilisateurs composent la communauté WordPress. Et si son succès ne cesse pas sa course, c’est justement grâce à cette facilité d’utilisation.

#2 Parce qu’il offre une expérience de personnalisation poussée

Ils ne sont ni concepteurs de sites, ni programmeurs. Et pourtant, ils arrivent à tirer le meilleur de l’outil. À vrai dire, la grande majorité ne dispose d’aucune connaissance préalable de la conception de site web avant de commencer l’expérience WordPress. Avec plusieurs milliers de thèmes accessibles, vous pourrez très rapidement proposer un aspect unique et personnalisé à votre blog. Ils sont ventilés par thématique (photographie, magazine, portfolio, e-commerce) et se prêtent très aisément à la personnalisation. Vous pourrez donc en modifier les couleurs, le logo, les images de fond sans intervenir dans le code. Toujours dans cette optique d’apporter une dimension unique à votre site, des plugins viendront s’y greffer pour booster l’expérience utilisateur et optimiser la génération de leads. Ils permettront ainsi d’ajouter de nombreuses fonctionnalités à votre blog, comme par exemple des fonctionnalités de souscription, de partage sur les réseaux sociaux, de monétisation, de sauvegarde, de génération de statistiques, etc… Pour ce qui est du référencement, WordPress génère une trace sémantique SEO-friendly avec une trace sémantique idéale pour les moteurs de recherche. Ainsi, en utilisant ce CMS, vous abordez le référencement de votre blog avec de bonnes dispositions et vous pourrez optimiser votre stratégie de référencement naturel.

#3 Parce qu’il se prête (relativement) bien aux mesures de sécurité

L’insécurité sur le web évolue de pair avec l’ingéniosité des hackers et autres pilleurs de données. Lorsque l’on alloue du temps et de l’argent à son projet web, il devient dangereux de négliger sa protection, au risque de voir ses efforts réduits à néant suite à l’exploitation d’une faille de sécurité. On ne va pas s’étaler sur les mesures à adopter pour mieux sécuriser son WordPress. Voici toutefois quelques mesures incontournables qui vous donneront une idée sur le degré de sécurité du ce CMS.

  • Au-delà des classiques du mot de passe complexe associant lettres, symboles et chiffres et la restriction du nombre d’essais d’identification pour se prémunir des attaques par « force brute », veillez à installer une extension de blocage des tentatives de connexion répétées issus d’une même adresse IP (Login Lock Down le fait très bien par exemple). Il est également fortement conseillé de masquer sa version de WordPress pour ne pas donner aux éventuels hackers l’occasion de s’engouffrer dans une brèche sécuritaire. Un code en « remove_action » sur le fichier function.php suffira ; 

 

  • Supprimez également le fichier readme.hmtl qui se trouve à la racine de votre WordPress, on n’est jamais trop prudent ! Pour ce qui est des sauvegardes, on vous recommande de faire des backups de système au moins toutes les semaines pour prévenir un piratage, mais aussi un crash de disque ;

 

  • La diversité et l’accessibilité des templates est un avantage concurrentiel de premier choix. Toutefois, faites preuve de vigilance lors du téléchargement car les thèmes peuvent couver des virus. Un plugin de type TAC (Theme Authenticity Checker) fera parfaitement l’affaire. La procrastination n’a pas sa place sur le web : faites des mises à jour régulières. C’est le meilleur moyen de colmater les failles de sécurité grâce aux correctifs proposés par la communauté. On ne le dira jamais assez : sauvegarder votre WP avant toute mise à jour ;

 

  • Le préfixe « wp_ » est désormais connu de tous, ce qui va à l’encontre des mesures de sécurité. En effet, ce préfixe est particulièrement vulnérable à l’injection. On vous conseille donc de le changer au niveau de la base MYSQL. Aussi, vous avez sans doute remarqué que WordPress envoie des erreurs de connexion qui contiennent beaucoup trop d’informations sensibles. Il faudra donc les masquer.

 

Enfin, pensez à vous informer régulièrement sur l’actualité de la sécurité sur WordPress. Vous devez adopter une approche proactive et faire preuve de régularité dans les vérifications de sécurité.

Les autres publications