Drupal 8 : les points majeurs à retenir

Drupal 8 : les points majeurs à retenir


Quatre ans après le début de son développement, 3290 contributeurs et 1228 entreprises plus tard, la version stable de Drupal 8 est sortie mondialement le 19 novembre dernier. Très attendue par la communauté, cette nouvelle version du CMS open source offre plus de 200 nouvelles fonctionnalités et améliorations. Jetons donc un coup d’œil sur les nouveautés et changements majeurs apportés par Drupal 8.

Résolument orienté mobile

Première évolution notable, une approche « mobile-first » a été adoptée pour cette 8ème version : les principaux thèmes proposés par le CMS sont intégralement responsive et le back office a été repensé (barre d’outils mobile-friendly, tables responsive, bouton « retour au site » sur les pages backend) afin de permettre l’administration de son site depuis des supports mobiles. Le marquage des pages en HTML5, complété par des outils de saisie mobile, permet d’offrir aux internautes en situation de mobilité une expérience utilisateur fluide et ergonomique.

Construction de sites revisitée

Outre d’offrir la possibilité d’intégrer l’ensemble des données d’une page dans des blocs (logo, menus, titres des pages, fils d’Ariane, tableaux, contenu principal...), vous êtes désormais libre de les organiser et de les afficher/cacher à votre guise. De nouveaux types de champs (tels que téléphone, commentaires, lien, adresse email...) et d’entités ont fait leur apparition. Les formulaires peuvent donc désormais être personnalisés davantage tant au niveau de leur apparence que des données qu’ils contiennent.

En parallèle, Views, module fortement utilisé pour créer, gérer et afficher des listes de contenu, est désormais intégré directement dans le cœur de Drupal 8. Cette intégration apporte de nouvelles fonctionnalités et permet entre autre la personnalisation de divers éléments (slideshows, galeries, contenu des sidebars, listes des écrans d’administration...) sans avoir recours à du code, le clonage des vues, la modification en série des contenus...

Publication et édition de contenu simplifiée

La création et l’édition de contenu a été globalement facilitée grâce à l’éditeur de texte WYSIWYG intégré CKeditor. On compte donc parmi les nouvelles fonctionnalités : une interface ergonomique répartie en deux colonnes (l’éditeur de contenu à gauche, les informations d’administration à droite), la possibilité de modifier le contenu directement depuis les pages sans ouvrir le back office, une fonction d’aperçu de la page côté visiteur, une gestion des brouillons améliorée et une sécurité renforcée.

Support multilingue revisité

La gestion multilingue a également subi un lifting : les modules de langue sont désormais intégrés nativement. Dès l’installation de Drupal 8, il vous sera demandé de sélectionner votre langue de travail parmi plus d’une centaine fournie par la communauté. De même, presque tous les éléments sont désormais traduisibles : des champs, en passant par les propriétés de base et les éléments de configuration.

Gestion des configurations

Le système de configuration de Drupal 8 laisse le choix à l’utilisateur quant à l’emplacement et la manière de stocker les fichiers de configuration. Vous pouvez ainsi stocker vos paramétrages au sein même de votre base de données ou les exporter et importer sous la forme de fichiers YAML. D’un point de vue technique, cela facilite grandement les mises en production et les déploiements.

S’ouvrir au monde

Dans cette nouvelle version, Drupal quitte son île et s’oriente vers la POO (Programmation Orientée Objet) en intégrant dans son coeur des éléments du framework français Symfony. Symfony rend possible entre autre une meilleure gestion des Web Services et la gestion des mises en cache d’un site bloc par bloc. Autre nouveau venu notable dans l’écosystème Drupal : le moteur de templates Twig permet de créer des designs plus rapides, fluides et sécurisés grâce à une syntaxe simplifiée. Enfin, notons également l’adoption de libraires externes reconnues telles que Guzzle, Composer, Doctrine, Backbone, PHPUnit, Assetic, Zend Feed Component... Le but poursuivi ici est de rendre Drupal plus flexible et polyvalent ainsi que d’attirer des développeurs venus d’autres horizons.

Si ces nouvelles fonctionnalités apporteront sans aucun doute plus de confort aux clients et utilisateurs finaux, la majeure partie des évolutions se situe sous l’angle technique. Bien plus que de simples évolutions, certaines de ces fonctionnalités constituent une véritable révolution qui permettront sans aucun doute d’étendre le champ des possibles du CMS et d’attirer de nouvelles compétences au sein de la communauté. Avec des références prestigieuses à son actif telles que La Maison Blanche, gouvernement.fr, Voyages-SNCF, BNP Paribas, ou encore PRR, Drupal n’est pas prêt d’arrêter de si tôt sa croissance.

Les autres publications